Le pôle de connaissance d’Oxfam sur l’autonomisation économique des femmes dans l’agriculture a le plaisir d’annoncer le nom des lauréates des Prix du leadership en matière d'autonomisation économiqu…

Le pôle de connaissance d’Oxfam sur l’autonomisation économique des femmes dans l’agriculture a le plaisir d’annoncer le nom des lauréates des Prix du leadership en matière d'autonomisation économique des femmes 2018.

26 personnes remarquables, issues de 16 pays ont été nominées (consulter l’ensemble des nominations).

Les lauréates ont impressionné le comité de sélection par l’étendue de leur travail dans les domaines du développement, humanitaire et de campagne, démontrant ainsi comment travailler avec succès avec d’autres personnes pour contribuer durablement à l’autonomisation économique des femmes. Le comité s’est appuyé sur les critères suivants :

  • La personne nominée encadre et guide d’autres personnes en vue de promouvoir l’autonomisation économique des femmes dans leur travail ;
  • Le travail de la personne nominée intègre de nouvelles méthodes de travail et connaissances en vue de promouvoir l’autonomisation économique des femmes ;
  • La personne nominée trouve des solutions innovantes aux difficultés rencontrées dans le cadre des programmes d’autonomisation économique des femmes ;
  • La personne nominée promeut l’autonomisation économique des femmes auprès d’acteurs externes ;
  • Nous recherchons des personnes qui travaillent dans les domaines du développement, humanitaire et de campagne, démontrant ainsi comment travailler avec succès avec d’autres personnes pour contribuer durablement à l’autonomisation économique des femmes, comme l’illustre le cadre conceptuel d’Oxfam.

 Les quatre femmes suivantes, qui travaillent pour Oxfam ou des organisations partenaires, sont reconnues pour leur travail exceptionnel de promotion de l’autonomisation économique des femmes. Et une récompense spéciale est accordée au projet Women on Farms :

 Arwa Atawneh, directrice de l’association coopérative d’épargne et de crédit à Hébron, en Palestine, pour son travail avec plus de 400 femmes au travers de 10 clubs ruraux du gouvernorat d’Hébron. Elle est également secrétaire et présidente de deux entreprises dans les secteurs agricole et de la production alimentaire et encourage les femmes à participer aux différentes expositions de production dans l’ensemble de la Cisjordanie, renforçant leur accès aux marchés.

Jesula Blanc, responsable de plaidoyer pour le Groupe d’appui aux rapatriés et réfugiés d’Haïti, pour lequel elle défend les droits des femmes depuis plus de dix ans, promeut l’inclusion socio-économique des femmes et agit en réponse aux niveaux élevés de violence fondée sur le genre, notamment à la frontière entre Haïti et la République dominicaine.

 

Yee Yee Thant, coordinatrice de programme d’Oxfam au Myanmar, pour le travail qu’elle a mené en vue de renforcer les capacités des partenaires afin qu’ils intègrent la question du genre dans le projet foncier et de moyens de subsistance Kachin financé par Oxfam Hong Kong. Elle a créé des groupes d’épargne et des activités génératrices de revenus ciblant les femmes, et a introduit une méthodologie participative « photovoice » afin d’encourager le débat sur les normes de genre en matière de terres et d’agriculture à l’échelle des villages.

 Victoria Harnett, responsable de campagnes publiques pour Oxfam internationale, basée au Canada, pour sa contribution à la campagne À égalité ! et l’accent placé sur les femmes et les filles. Elle gère à présent l’équipe du projet sur la justice fiscale pour les femmes et les filles, une initiative lancée le 11 juin 2018.

 

Récompense spéciale pour le projet Women on Farms: Colette Solomon (directrice du projet Women on Farms), Maya Barley (travailleuse agricole saisonnière) et Roseline Engelbrecht (coordinatrice de programme), toutes les trois basées en Afrique du Sud, et les nombreuses autres personnes qui prennent part à ce mouvement de promotion des droits des travailleuses agricoles en consolidant la représentation et l’action collective des agricultrices, et en instaurant des liens forts entre les exploitantes agricoles et les consommateurs. 

Monique van Zijl, du comité de sélection, a déclaré :

Ces nominations nous ont brillamment rappelé le formidable travail mené par des agent·e·s de changement dans le monde entier en vue de promouvoir les droits économiques des femmes de manière globale. C’est remarquable. C’est un plaisir de récompenser le travail des lauréates des Prix du leadership en matière d'autonomisation économique des femmes cette année!

Le comité de sélection était composé de:

  • Rukia Cornelius, responsable de questions de genre à Oxfam
  • Rowan Harvey, conseillère Égalité femmes-hommes pour l’équipe, campagnes à Oxfam
  • Susan Cohen Jehoram, responsable de l’objectif de changement pour la justice économique à Oxfam
  • Gina Castillo, responsable de programme, agriculture durable à Oxfam
  • Monique van Zijl, responsable de politiques/La face cachée des marques/Cultivons - Oxfam International
  • Claudia Canepa, coordinatrice du pôle de connaissance sur l’autonomisation économique des femmes, Oxfam

Views: 15

Add a comment

You need to be a member of Women's Economic Empowerment in Agriculture Knowledge Hub to add comments!

Join Women's Economic Empowerment in Agriculture Knowledge Hub

Translate

© 2018   Oxfam. Created by Helen Moreno.   Powered by

Badges  |  Report an Issue  |  Terms of Service